Inauguration du Théâtre Banque Nationale de Saguenay: « Much ado about nothing »

18 janvier 2013 12h41 · Michel Desmeules

Ceci n’est pas une critique de spectacle. Je ne prendrai pas le soin de faire la nomenclature des pièces chantées par Jorane, Bruno Pelletier, Vincent Vallières, Paul Piché, Louise Forestier, Michel Rivard et Marie-Michèle Desrosiers, les journalistes culturels l’ont déjà fait et c’était là, la partie la plus facile du travail. De toute façon, ce spectacle aurait pu avoir lieu dans le fin fond d’un garage, il aurait été magique quand même, quoique la direction musicale manquait un peu d’envergure. M’enfin!

Évidemment, on a mis quelques millions pour retaper l’Auditorium Dufour, mais le vestiaire est toujours mal foutu, le stationnement toujours aussi débile et les escaliers du balcon s’engorgent dangereusement. Heureusement, le son y est réellement meilleur, mais le hall donne le tournis avec ses rouges flamboyants éclairés par des LED tout aussi rouges.(La Banque Nationale serait-elle derrière cett pub inconsciente?)

Il est clair que d’un point de vue culturel, une nouvelle salle de spectacle ayant pignon sur rue avec un équipement multimédia ultramoderne aurait été la meilleure solution; les réalisations architecturales devenant intrinsèquement des oeuvres d’art avec le temps. Mais après les études de coûts dont l’aboutissement était douteux et un réferendum sur la construction d’une nouvelle salle qui avait plutôt l’air d’une menace sur l’augmentation du compte de taxes, que sur la volonté réelle de se doter d’un espace culturel, l’administration Tremblay en a décidé autrement. Si on a fait les plus grandes découvertes à partir de grandes erreurs, peut-être un jour je pourrai comprendre cette décision.

Tout est toujours si grand, plus grand, géant au Royaume du Saguenay. Personnellement je crois que certains rois devraient penser à quitter définitivement leurs trônes… pour le bénéfice des citoyens!

 

Ajouter un commentaire

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Michel Desmeules

Catégories