« Amour », une histoire troublante au crépuscule du soir de la vie d’un couple

9 mars 2013 23h19 · Robert St-Amour

À propos l'article Voir Amour

Peut-être êtes-vous comme moi ? Si vous voyez ou si vous lisez le mot amour, les images qui vous viendront en tête seront poétiques, chaudes sinon torrides à moins qu’elles ne soient noires ou cruelles. Si vous laissez le soin de vous les faire présenter par Michael Haneke, le résultat a toutes les chances de sortir des sentiers battus et c’est bien ce qui arrive dès les premières images de « Amour ». De façon bien différente de Andreas Dressen dans « Septième ciel » qui racontait une histoire d’amour torride entre une femme de soixante ans et un homme de soixante-seize ans, le réalisateur autrichien nous propose une histoire d’amour d’un vieux couple à son image, froide dans la forme mais complètement troublante dans le propos. Ainsi donc ce vieux couple, brillamment interprété par Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva, devra affronter la déchéance du corps. De la maladie, elle subit l’attaque tandis que lui la supporte. Ils vivent la descente, la perte de dignité,  sans mots superflus, comme un vieux couple qui en a vu d’autres avec leur fille tout comme nous tout aussi impuissants.

Si nous sommes au début extérieur à ce qui leur arrive, il est impossible de ne pas être touché et ému au fur et à mesure que nous découvrons ce qui leur arrive. Une grande oeuvre, comme l’ont dit bien d’autres avant moi mais si vous avez vécu le même genre d’expérience avec un membre de votre famille, vous sentirez, en plus, un lien se tisser,votre coeur se nouer et des larmes refluer dans vos yeux.

Ajouter un commentaire

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Robert St-Amour

Catégories

Archives