Fringe 2012; première sortie réussie

16 juin 2012 21h59 · Robert St-Amour

Pour ma première sortie, sortie réussie, deux oeuvres à mon programme, du théâtre avec « Novecento » au MAI et de la danse « Ensemble ou séparés, je me souviendrai de toi » au Conservatoire d’art dramatique de Montréal que je découvrais pour l’occasion.

S’il y a une oeuvre que j’aime relire ou me faire conter, c’est bien « Novecento » d’Alessandro Baricco. Cela a beau être une plaquette (90 pages), elle est une histoire riche, troublante et touchante. Malgré le risque d’être déçu après avoir apprécié la magnifique adaptation interprétée par Pierre Lebeau, dès ma consultation du programme du Fringe, elle était ma priorité #1 et je n’ai pas été déçu. Pendant près d’une heure trente, Marc Auger et Jean-Philip Debien, tous les deux intenses et convaincants, dans les rôles de Tim Tooney, le narrateur et de Novecento, nous racontent l’histoire et le destin de ce bébé né et abandonné « en mer » devenu pianiste de légende internationale. Ils sont appuyés par  Karine Chiasson et Jacinthe Gilbert qui par leurs danses et leur mouvements rehaussent les effets du récit. Je considère que de présenter ce texte à deux personnages plutôt qu’à un est très intéressant. Amateur de bon théâtre, voici les prochaines dates, lundi 18 juin (18h00), mardi 19 juin (22h00), mercredi 20 juin (19h15) et le samedi 23 juin à 13h00, n’hésitez pas. Et pour pas plus qu’une dizaine de dollars.

Pour moi le Fringe, c’est de la danse. Donc, plutôt de me rendre à Tangente, lieu traditionnel du Fringe, il faut marcher « un peu plus » et se rendre au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, lieu inhabituel pour présenter de la danse. La proposition de Johanne Gour que je ne connaissais pas malgré plusieurs oeuvres à son actif m’a plu. Avec sa thématique sur le couple et ses symboles explicites ( abandon, retour, etc), l’oeuvre est accessible et garde l’intérêt. Le style de la chorégraphe est assez mécanique mais les interprètes, Catherine Larocque et Stewart McIntyre arrivent à humaniser le rendu. Pour l’oeuvre et le lieu, il faut aller voir.

 

+ Ajouter le vôtre Commentaires 3

  • Geneviève Dionne 17 juin 2012 · 22h55

    Bonjour, merci pour la critique de Novecento. Une toute petite rectification: les noms des deux comédiens sont Martin Lebrun ( Tim) et Simon Dépôt ( Novecento). Jean-Philip et Marc faisaient partie de la distribution à l’origine mais ça a changé en cours de route. Le commentaire leur est tout de même parvenu !

    • Robert St-Amour 17 juin 2012 · 23h05

      Désolé! Mais je n’avais pas le feuillet qui n’était pas disponible ou que j’ai raté Je vous souhaite un bon Fringe et une belle tournée en France, votre travail le mérite bien.

  • Alain Fortaich 19 juin 2012 · 08h38

    J’avais en tête d’aller voir un spectacle de danse, Robert, mais voilà que je lis votre commentaire et ma programmation se trouve bouleversée. Effectivement, comme vous j’avais Novecento en tête quoique je ressentais de l’appréhension quant à cette mise en scène, ayant vu la prestation de Lebeau, mis en scène par François Girard.

    Mais voilà, je lis votre commentaire et… Je n’irai pas seul, Convaincrai mon garçon de m’accompagner.

    Demain ou un autre jour, je lirai un autre de vos commentaires et que regretterais-je cette fois-là?

Ajouter un commentaire

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Robert St-Amour

Catégories

Archives