Paul Proulx

You are browsing the archive for 2011 janvier.
  • 28 janvier 2011 · Paul Proulx

    Un beau petit couple

    Le titre est trompeur. Le héros n’est pas Rogatien Dubois de Taxi 22. Il s’agit d’une histoire familiale. Francis vit avec Julie Gosselin, deux tourtereaux, dont le guignon les a détournés de leurs rêves. Lui n’a pas terminé ses études en lettres, mais il souhaite tout de même écrire le meilleur roman américain qui soit, […]

  • 25 janvier 2011 · Paul Proulx

    Coeurs rageurs, coeurs meurtris

    Un dé en bois de chêne revisite une thématique apparentée à celle de Fugueuses. Suzanne Jacob a même fui son Abitibi natal pour être instruite ou déconstruite par les sœurs de l’Assomption de Nicolet. Les « pisseuses » lui ont peut-être donné le goût de fouiller les âmes des centaines de pensionnaires en robe noire […]

  • 23 janvier 2011 · Paul Proulx

    Un Louis-José Houde en herbe

    Philippe Bond renouait avec sa région natale hier soir (22 janvier). Originaire de Sainte-Adèle, le jeune humoriste de 31 ans se produisait à Saint-Jérôme. Devant un public conquis d’avance, il a offert une performance énergique sur la thématique de la famille. Une performance caractérisée par sa modestie et sa générosité. Tout à fait à l’aise […]

  • 21 janvier 2011 · Paul Proulx

    Mourir dignement

    Ce roman est le fruit d’une auteure qui ne coule pas sa vie dans l’insouciance. Contrairement aux cyniques, elle apprécie notre « monde passable » comme l’a proclamé Voltaire. Paradoxalement, c’est à travers un embaumeur que passe le goût de vivre. Un thanatopracteur qui se donne « le goût de la durée » en soignant […]

  • 21 janvier 2011 · Paul Proulx

    Vivement le couple !

    À l’adolescence, un garçon et une fille s’étaient connus dans une colonie de vacances. Quinze ans plus tard, ils se sont revus et se sont plu. Plût à Dieu que ce film n’ait pas vu le jour ! Non pas à cause des nombreux coïts des tourtereaux, tournés pudiquement d’ailleurs, mais à cause du scénario […]

  • 19 janvier 2011 · Paul Proulx

    L’Amour à l’italienne

    Billet sur Le Cercle parfait de Pascale Quiviger, qui a valu à son auteure le prix du Gouverneur général 2004. Ce roman s'inscrit dans le créneau des ruptures amoureuses. À l'instar de Nelly Arcan dans Folle, l’auteure procède à l'autopsie de l'échec d'une Québécoise qui a tenté de se revitaliser en se donnant corps et […]

  • 17 janvier 2011 · Paul Proulx

    Vive les Haïtiens !

    Jean-Marc Beausoleil raconte dans Blanc Bonsoir, la vie d’un Québécois qui s’est rendu en Haïti après une rupture amoureuse. Le préambule est sans intérêt à la suite de tous ces romans qui transportent leurs protagonistes vers un pays chaud, où ils peuvent noyer leur peine dans la mer. Endetté jusqu’au coup, Frédéric Latouche part comme […]

  • 13 janvier 2011 · Paul Proulx

    Montréal infernal

    Montréal serait-il La Mecque d’une organisation diabolique, qui profiterait de nos souterrains pour établir leur suprématie sur la ville ? Il faudrait le croire d’après ce roman, qui raconte comment le père de l’auteur, hospitalisé à Ville La Salle, est la proie, la nuit, d’infirmières psychédéliques protégées par des cyborgs. Sylvain Meunier, en tant que […]

  • 7 janvier 2011 · Paul Proulx

    Un Maurice Papon, taxidermiste

    L’holocauste est un sujet délicat quand on sort des données factuelles. En scolastique, il est très difficile d’en dégager les universels sans froisser les victimes ou leurs descendants, qui considèrent cette tuerie nazie comme l’absolu de l’horreur. Même les goulags sont déclassés devant les camps de la mort allemands. Il est facile alors d’accuser Yann […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives