Paul Proulx

You are browsing the archive for 2010 janvier.
  • 25 janvier 2010 · Paul Proulx

    Atteindre son Wimbledon

    L’auteur nous transporte sur le court d’un terrain de tennis, où des amis de la vingtaine se mesurent à l’aulne de leur raquette. Le choix du sport indique tout de suite qu’il s’agit d’hidalgos, comme ce Bob, qui a quitté le quartier des raffineries de Montréal-Est pour s’établir dans la sélecte Ville Mont-Royal. Tous se […]

  • 17 janvier 2010 · Paul Proulx

    Tout n’est que lyrisme

    Ce film aborde la problématique de la vieillesse alors que les enfants, devenus adultes, sont entraînés par le tourbillon de la vie. Les parents se sentent alors délaissés, surtout si leurs rejetons sont éparpillés aux quatre coins du pays, en l’occurrence les États-Unis. Le scénariste a imaginé l’histoire d’un homme vieillissant, veuf depuis huit mois, […]

  • 15 janvier 2010 · Paul Proulx

    Un humble rabbin

    Ce roman a été écrit sous le signe de la simplicité. Qui peut se croire le dépositaire de la Vérité révélée ? Pas le rabbin Éliahou. Avant d’accepter sa vocation de berger des âmes, il a longtemps tergiversé. Poussé par sa mère vers la médecine, il se tourna en bon fils obéissant vers cette discipline. […]

  • 14 janvier 2010 · Paul Proulx

    Haïti illustré par Maalouf

    Les propos d'Amin Maalouf ne peuvent que mieux s'appliquer à Haîti. Hier soir, Anne Dussault annonçait la mort de Geroges Anglade, l'un de ses imminents habitants, survenue lors du cataclysme. Pour honorer sa mémoire, voici un billet sur l'une de ses oeuvres, soit Ce pays qui m'habite. Georges Anglade est un géographe, qui a enseigné […]

  • 11 janvier 2010 · Paul Proulx

    Toucher l’abîme à 17 ans

    Olivia Tapiero, âgée seulement de 19 ans, aborde la thématique du suicide en le présentant à travers une adolescente, qui a survécu à de nombreuses tentatives avortées. Le roman de la jeune Montréalaise est paré d’une qualité qui ne peut s’appuyer sur une vaste expérience de la vie. Elle réussit tout de même le coup […]

  • 11 janvier 2010 · Paul Proulx

    Une couturière en amour

    Onil Lenoir, un écrivain renommé, se réfugie au 33, chemin de la Baleine à l’Île-aux-Coudres pour écrire un roman. Nouveau marié, il laisse sa femme Éva à Montréal, qui peut compter sur une domestique pour la tenue de maison. Libre des travaux qui confinaient la femme d’hier à sa cuisine, elle emploie son temps à […]

  • 6 janvier 2010 · Paul Proulx

    Des orphelins monnayables

    Comme hommage à Bruno Roy qui vient de nous quitter, voici un billet sur Les Heures sauvages. Pour accroître le montant des subventions, les religieuses (les Vincent Lacroix de jadis) ont relégué moult orphelins dans des asiles, où la vie se résumait à se bercer à grands coups d'ennui quand ils n'étaient pas abusés sexuellement. […]

  • 2 janvier 2010 · Paul Proulx

    De Piaf à La Révolution tranquille

    Rien de mieux que de commencer l’année 2010 en célébrant l’enfance. Le calendrier liturgique consacre d’ailleurs le mois de janvier aux événements qui ont marqué le jeune Jésus. Le dernier roman du regretté Pierre Manseau, fait ressortir d’ailleurs toute la dimension religieuse de la société à travers la paroisse Notre-Dame-des-Naufrages de Quatre-Roches, un village fictif […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives