Paul Proulx

You are browsing the archive for 2008 décembre.
  • 28 décembre 2008 · Paul Proulx

    Hamburger, sauce, tomate, mayo

    Les goélands ont toujours ennuyé Elvis, mais il éprouve maintenant de la sympathie pour ces « mange-marde » quand ils enfilent l’horizon en quête d’un quelconque moustique. Du perron de sa maison gaspésienne, où il attend sa mort prochaine, il les contemple en racontant les péripéties de sa vie tranquille au cœur de la tourmente. […]

  • 27 décembre 2008 · Paul Proulx

    Une pisseuse à claques

    Le soi-disant entreposage d’armes nucléaires a déclenché la guerre en Iraq. À la bourse du ragot, le mensonge se transige à la hausse aux dépens de la vérité. « On ne veut pas le voir, on veut le croire», dirait Yvon Deschamps. John Patrick Shanley a transposé la thématique au monde de l’éducation. Les institutions […]

  • 20 décembre 2008 · Paul Proulx

    Tsiganes de Roumanie

    Originaires de l'Inde, les tsiganes se dispersent à travers l'Europe depuis l’an mille. Mario Bolduc leur prête une voix en rappelant le rôle de bouc émissaire qu’ils ont tenu pour soulager la conscience des dirigeants incapables d’imposer un ordre mondial acceptable. Victimes de préjugés, les tsiganes comme les juifs ont été pourchassés et emmenés dans […]

  • 18 décembre 2008 · Paul Proulx

    Éditeurs, bloggeurs et Internet

    2008 fut une très belle année littéraire. Il s’est publié des œuvres d’une qualité peu commune. Les éditeurs ont pris des risques incroyables en choisissant, en ce qui concerne la fiction, des romans ou des nouvelles difficiles. Et pourtant, si l’on se fie aux billets envoyés à votre journal, les lecteurs les ont appréciés. Jamais, […]

  • 15 décembre 2008 · Paul Proulx

    La Glorification des truands

    Avec ce roman, Alain Beaulieu aborde le dilemme exposé dans Au pied de la Pente Douce de Roger Lemelin : Attentif au sort des enfants de sa génération, l’auteur se demande ce qui leur adviendra après avoir connu une enfance qui s’est conjuguée avec la pauvreté dans les quartiers défavorisés de Québec. Pour échapper à […]

  • 14 décembre 2008 · Paul Proulx

    Venez, divin messie

    L’Espace libre offre un petit bijou pour le temps des fêtes. La pièce illustre avec brio le cantique par excellence de l’avent, période de l’année liturgique avant Noël : « Venez, divin Messie, sauver nos jours infortunés. Venez source de vie. Venez, venez et venez. » Aurélie Olivier a bien défini cette œuvre dramaturgique de Lise […]

  • 10 décembre 2008 · Paul Proulx

    L’Adoption internationale

    Au Viêt-nam, les parents choisissent le mari de leur fille. Si un enfant naît d’un amour interdit, le nouveau-né sera donné en adoption pour laver le déshonneur. Le roman raconte comment une Québécoise stérile devient la mère d’une petite Asiatique par l’intermédiaire d’une agence internationale. Ai Van, la mère biologique, perd en un instant un […]

  • 8 décembre 2008 · Paul Proulx

    Avoir ou ne pas avoir d’enfant ?

    Contrairement à Dai Sijie ou Aki Shimazaki, Ying Chen pousse la pudeur jusqu’à s’éloigner de quelque créneau identifiable à une aire ethnique ou temporo-spatiale. Peu lui chaut l’indécence des figures médiatiques, dont se nourrissent les groupies. Ses personnages mêmes se camouflent sous une unique lettre de l’alphabet. Monsieur A. est ainsi le conjoint de son […]

  • 4 décembre 2008 · Paul Proulx

    Un psy retors à l’oeil torve

    L’auteure passe à la moulinette le psy retors à l’œil torve. Les maux de l’âme ne logent pas nécessairement à l’enseigne du patient. Le héros l’apprend à ses dépens. Au harcèlement paternel et à ses séances de thérapie s’ajoute une Chinoise qui insiste pour qu’il marie sa fille alors que le séducteur en lui lorgne […]

  • 1 décembre 2008 · Paul Proulx

    Courriel et Amour

    Internet offre un moyen efficace de débusquer l’âme sœur. Pour illustrer les effets de ce médium sur les sentiments amoureux, l’auteur contourne les techniques de séduction habituelles en confinant, derrière l’écran de l’anonymat, deux étudiants de l’université Laval, qui affûtent, à leur insu, les flèches de Cupidon. Une nuit, Iphigénie reçoit un appel téléphonique d'Érostrate, […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives