Paul Proulx

You are browsing the archive for 2008 septembre.
  • 30 septembre 2008 · Paul Proulx

    Haro sur les héros !

    Les bloggeurs semblent délaisser Roger Magini, l’un des meilleurs auteurs du Québec. Pourtant il aborde des sujets dont se repaissent les médias. L’horreur est au cœur de ses œuvres. Pour Styx, c’est à Virgile qu’il emprunte le capitaine du bateau d’Énée, qui eut le corps mutilé et refoulé sur les rives du dit fleuve censé […]

  • 25 septembre 2008 · Paul Proulx

    L’Enfant de la rupture

    Voir le film, c’est bien, mais c’est du roman dont il sera question avec ce billet. Rien de plus faux l'adage qui dit : « C'est juste un enfant. » L’auteur le démontre avec éloquence en soulignant les conséquences de la séparation des parents chez un enfant de dix ans. Léon Doré est un garçon […]

  • 22 septembre 2008 · Paul Proulx

    Les Souverainistes d’hier

    Pour combattre la Rébellion de 1837, les envahisseurs britanniques ont pendu les souverainistes autant francophones qu’anglophones qui y ont pris part. Comme la pendaison risquait de soulever la population, ils ont déporté les patriotes aux antipodes du Canada. Fait méconnu de notre Histoire, auquel fait allusion Louis Caron dans Le Canard de Bois. L’ancêtre des […]

  • 19 septembre 2008 · Paul Proulx

    Un super boy scout

    . C’est la connaissance du milieu policier qui frappe dans ce roman. Nous ne suivons pas seulement une enquête, mais nous partageons le quotidien de deux policiers de Québec, qui conjuguent leurs efforts pour retrouver un grand-père et ses deux petits-fils, assaillis par un désaxé alors qu’ils faisaient du camping. Le joyeux trio était parti […]

  • 17 septembre 2008 · Paul Proulx

    Un Tintin à la Speilberg

    Steven Speilberg a concocté un navet dont Pierre Samson dénonce le genre dans Catastrophes. Le film réunit quelques éléments qui rappellent la décennie des années 1950, en misant surtout sur un jeune travesti en une hybridation d’Elvis Presley et de Jean Dean. L’attention portée à la coiffure reflète bien la manie des jeunes du temps. […]

  • 14 septembre 2008 · Paul Proulx

    Mourir de jalousie

    La jalousie maladive peut mener au meurtre. Shakespeare a illustré la thématique avec Othello ou le maure de Venise. Le titre de la pièce présentée à l’Espace libre laisse entendre qu’il s’agit de King Lear. En fait, la troupe a fusionné avec succès les personnages des deux oeuvres. Il en ressort un spaghetti ubuesque que […]

  • 10 septembre 2008 · Paul Proulx

    Les Couloirs du savoir

    Le documentaire sur la création du ministère de l’Éducation, projeté dernièrement par Radio Canada, facilite la compréhension du film Le Banquet. L’historien Denis Vaugeois, qui a participé à l’élaboration de notre système d’éducation supérieure, a révélé qu’il a été improvisé en deux fins de semaine. On s’est davantage préoccupé de découper le parcours du savoir […]

  • 9 septembre 2008 · Paul Proulx

    Un cimetière au sous-sol

    Bravo pour les rééditions d’œuvres qui ont fait notre bonheur il n’y a pas très longtemps. Celles de François Barcelo sont les bienvenues, tels Cadavres dont la couverture chez Gallimard manquait d’originalité. Depuis plus de trente ans, cet auteur raconte des aventures rocambolesques tournant autour d'un grave événement, généralement un meurtre, qui, sous sa plume, […]

  • 6 septembre 2008 · Paul Proulx

    Des Kabyles immigrés à Montréal

    La page couverture du roman reproduit la sculpture de Constantin Brancusi, érigée à l’angle des rues Saint-Denis et Sherbrooke. Le choix est pertinent parce qu’il révèle la quête poursuivie par les membres d’une famille kabyle installée à Montréal. Tous cherchent la rencontre de l’autre, une rencontre vivifiante dans l’empire des sens, où « le ciel […]

  • 4 septembre 2008 · Paul Proulx

    Avis aux bloggeurs

    Pour donner suite aux nouveautés de l’automne, je vais jouer au chroniqueur en signalant quelques auteurs. Les enseignants seront sur la sellette avec Michel Trépanier qui leur conseillera la culture amérindienne comme panacée à leurs maux. Martin Robitaille les avertira qu’eux aussi ne sont pas à l’abri de la déprime. Les adolescents assoiffés de sang pour faire triompher le bien […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives