Paul Proulx

You are browsing the archive for 2008 mai.
  • 30 mai 2008 · Paul Proulx

    Staline : Dieu, diable ou fou ?

    Avec Sovki, Elena Botchoricvili voue une haine viscérale à Staline à travers un vieux docteur géorgien, dont la famille détient, depuis trois cents ans, le secret d’un baume aphrodisiaque. Quand on veut s’enquérir de ce produit, il livre la recette afin de mourir vite. De toute façon, les répressions d’adressent autant aux supporteurs qu’aux dénigreurs […]

  • 27 mai 2008 · Paul Proulx

    All aboard !

    La guidoune et l’homosexuel refont encore surface dans ce roman. Ces personnages n’émeuvent plus, car ils sont récurrents dans toutes les œuvres de Michel Tremblay. Les femmes pavanent avec des chapeaux démesurés dans des phaétons dignes de la noblesse. Que de superficialité ! Sans les affubler de leur tenue de roturières, l’auteur aurait pu éviter […]

  • 22 mai 2008 · Paul Proulx

    D’Ook Chung à Dany Laferrière

    Ook Chung nous plonge dans un univers peu familier aux Occidentaux, soit la culture des perles et le trafic de la bile d'ours. Le héros Bill Yeary s’intéresse d’abord à ces commerces avant de concevoir l’idée machiavélique d’exploiter une usine d'écrivains sur l'île de Guam au large des Philippines. Comme pour un roman de science-fiction, […]

  • 21 mai 2008 · Paul Proulx

    Des étudiants de l’université

    La Société du campus est le nom du bar d’une université de Montréal. Il rassemble les étudiants qui aiment s’adonner à des centuries. De quoi s’agit-il ? Ça semble, selon le contexte, être synonyme de soûleries. Peu importe, trois des principaux personnages travaillent dans cette boite, et la quatrième se farcit des hommes fortunés comme […]

  • 18 mai 2008 · Paul Proulx

    Assassinat de John F. Kennedy

    Quinze minutes après le début de la projection, les gens commençaient à quitter la salle, avant même de savoir qu'il s'agissait d'un film sur l'assassinat de John Kenndy. Vraiment pénible ce film ennuyeux qui souligne comment l’impérialisme machiavélique des États-Unis met en danger leur sécurité. À travers un scénario saugrenu, on tente de relier la violence […]

  • 16 mai 2008 · Paul Proulx

    La Chasse aux bernaches

    Lise Tremblay présente la chasse aux bernaches en quelques nouvelles, toutes reliées à un village transformé en cimetière vivant en dehors de la saison. L'attrait principal est passé de l'église paroissiale à la pourvoirie, créée pour faciliter le séjour des amants des oiseaux venus les abattre. Après leur départ, la vie reprend son cours comme […]

  • 16 mai 2008 · Paul Proulx

    La Mondialisation de l’écrivain

    « Vous m’incarcérez, mais vous ne pouvez m’enlever ma liberté », disait un détenu à son geôlier. Il n’est pas aisé de définir la liberté. Dany Laferrière s’y essaie avec ce roman. Sa définition rejoint l’esprit du prisonnier de Soljenitsyne. Comme Diderot, Dany Laferrière départage ce qui existe de son emballage. Son ouvrage est un […]

  • 14 mai 2008 · Paul Proulx

    Le Bitchage

    Cette pièce écrite en 1789 parcourt les coulisses du vedettariat. Elle décrit toutes les magouilles et les abjections auxquelles sont soumis les artistes, obligés de séduire à tout prix les intermédiaires pour décrocher un rôle. Aujourd’hui, ils se feraient inviter à Tout le monde en parle. Guy A. Lepage est devenu un imprésario très efficace […]

  • 12 mai 2008 · Paul Proulx

    Apprendre à vivre

    Le cimetière n’est pas nécessairement l’aire destinée aux défunts. Si nous jetons un œil sur celui de la Côte-des-Neiges en allant sur la montagne, nous voyons parfois des jeunes assis sur une pierre tombale en train d’écouter de la musique, ou, si nous nous y aventurons, nous détrousserons peut-être, dans les hautes herbes, des jeunes […]

  • 11 mai 2008 · Paul Proulx

    Le Cancer qui ronge les enfants

    Beloeil deviendra peut-être la ville du cinéma à cause du Mont Saint-Hilaire devant lequel a été tourné Contre toute espérance. Un réalisateur peut mettre en exergue la dite tranquillité des banlieues, où se cache le bonheur. Isabelle Hubert, la scénariste, fait mentir ce cliché. La souffrance se loge à toute enseigne. Elle attire notre attention […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives