Paul Proulx

You are browsing the archive for 2008 février.
  • 29 février 2008 · Paul Proulx

    Le Staff d’un bar en péril

    Clark dirige Le Clap, un cabaret miteux, situé devant le square Saint-Louis. Il y produit une chanteuse décalée, d’origine européenne, mais il sent que le moment est venu de régénérer sa boîte. D’abord, il en améliore le look, en particulier avec un laminé représentant un étalon chevauchant une jument. Les goûts douteux du patron n’échappent […]

  • 28 février 2008 · Paul Proulx

    Réhabiliter André Mathieu

    Ce roman d’Hélène de Billy s’inspire de la vie d’André Mathieu. Elle fait ressortir surtout les conséquences funestes chez un compositeur qui a été porté aux nues par les siens, mais qui est tombé rapidement dans l’oubli à la suite de critiques vitriolées à son endroit de la part des gourous qui n’appréciaient pas la […]

  • 28 février 2008 · Paul Proulx

    Crever sa bulle

    À Saint-Sulpice, un jeune s’est suicidé devant l’église. Voulait-il prendre Dieu à témoin de l’inefficacité de sa rédemption? Yves-Christian Fournier n’a pas choisi un chemin herméneutique pour étaler les causes du suicide. Il s’est limité aux répercussions dévastatrices sur l’entourage à travers les réactions d’un élève au suicide de quatre de ses amis. L’œuvre rappelle […]

  • 26 février 2008 · Paul Proulx

    Les Travailleurs du sexe

    Dans L'Art du maquillage, Sergio Kokis traite de la mystification afin de montrer que l'homme se sent désemparé sans le masque qui cache ses souffrances. Michel Tremblay reprend le sujet en décrivant la dynamique des travestis. Dans le contexte de l’Exposition universelle de 1967, l’un d’eux ouvre un bar, comme Chez Mado, pour divertir la […]

  • 25 février 2008 · Paul Proulx

    Mozart assassiné

    Le Québec aurait aimé qu’André Mathieu soit un Maurice Richard, un personnage à travers lequel on vit par procuration. À dix ans, il comptait déjà à son actif de nombreuses compositions, fortement appréciées à New York et à Paris. Au même âge, Mozart n’avait pas encore atteint la maturité musicale de notre enfant prodige. Il […]

  • 7 février 2008 · Paul Proulx

    Beyrouth à feu et à sang

    La guerre civile au Liban a opposé les chrétiens aux musulmans. Les deux jeunes protagonistes appartiennent à la faction chrétienne de Beyrouth. Malgré les bombes qui réduisent leur quartier en amas de poussière, ils tentent de tirer leurs marrons du feu en volant ou en vendant de la drogue. L’argent n’est pas seulement le nerf […]

  • 5 février 2008 · Paul Proulx

    Le Rat des champs, le rat des villes

    Jean Becker présente l’éternelle dichotomie qui oppose la ville à la campagne. L’urbanité est la source de tous les maux alors que la ruralité en est la panacée. C’est un point de vue simpliste dénoncé par des écrivains tels que Nicole Filion dans Noces villageoises ou Sébastien Chabot dans Le Chant de mouches. Au-delà de cet angélisme […]

  • 4 février 2008 · Paul Proulx

    Vivre au coeur de la folie

    Borderline illustre éloquemment les effets d’une éducation carencée à travers une fillette élevée dans un milieu défavorisé par une grand-mère manipulatrice, qui a rendu folle sa fille et qui poursuit la même oeuvre diabolique avec sa petite-fille. Elle l'élève dans la honte de la condition féminine. « Les hommes ne sont que des porcs qui nous salissent […]

  • 1 février 2008 · Paul Proulx

    Le Zombie et sa sorcière

    Tino Rossi chantait que « la vie commence à soixante ans ». En attendant, on piétine dans l’enclos que l’on se construit. Le héros de 40 ans s’ennuie à l’instar des protagonistes du film Continental. Il laisse une femme qui l’aime et qu’il pensait aimer. Aime-t-on quand on a été un enfant roi, admiré de tous […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives