Paul Proulx

You are browsing the archive for 2007 décembre.
  • 31 décembre 2007 · Paul Proulx

    Le Lichen de la vie

    Ce film traite de façon idéaliste de la maladie d’Alzheimer. À voir cette projection, nous aurions envie d’en être atteints. Fernand Dansereau ne trace pas un portrait réaliste de ce qui se passe pour les victimes, comme l’a fait Bernard Émond avec Contre toute espérance. Il soumet plutôt un modèle encourageant pour l’entourage. En recourant […]

  • 29 décembre 2007 · Paul Proulx

    Panorama 2007

    Comme un prof, j’ai fabriqué un bulletin très partial, noté à la Dumont, pour les films québécois ou impliquant des Québécois dans la production, mais je n’ai pas encore vu Continental. Le couple a attiré l’attention des scénaristes. Avec Toi (50%), la femme est désabusée de sa vie de couple. Le film « tripe » sur les relations […]

  • 27 décembre 2007 · Paul Proulx

    Requiescat in pace !

    Ce recueil de nouvelles est la version littéraire du film Contre toute espérance. Esther Croft comme Bernard Émond éprouvent la même compassion pour leurs personnages qui plongent « en chute libre » quand la maladie ou la mort frappent sur « l’océan trompeur » après avoir laissé miroiter les plus belles espérances. Se ressaisir quand la souffrance morale atteint […]

  • 26 décembre 2007 · Paul Proulx

    Le Grand Antonio

    André Trottier évoque le souvenir du « Grand Antonio » Barichievich, un catcheur qui a séduit les francophones au beau temps de la lutte. Pourquoi le désigne-t-il alors par son appellation anglaise? De toute façon, il est évident que l’auteur n’a pas connu cet immigrant venu de l’Europe de l’Est. Les nouvelles s'inscrivent dans la lignée de […]

  • 23 décembre 2007 · Paul Proulx

    Thérapie pour temps morose

    À Sainte-Thérèse, près de l'autoroute Treize, pas de trêve pour le rêve. Ce sont les paroles emmieutées de la chanson improvisée par Daniel Bélanger pour remercier la ville hôte de son spectacle. L’artiste s’est présenté en toute simplicité pour spécifier les « zones sinistrées » de notre sinistre monde à des spectateurs gonflés à bloc. Se présentaient-ils pour le discours […]

  • 22 décembre 2007 · Paul Proulx

    Aimer un juif hassidique

    Une architecte montréalaise d’origine grecque a le coup de foudre pour un juif hassidique. Comme Joséphine Baker, elle pourrait chanter qu’elle a deux amours, un à Damas et l’autre à Montréal. Haïthem, c’est l’amoureux syrien dont elle est l’idole, mais qu’elle n’aime pas. Yékouda, c’est celui qu’elle a dans la peau, le petit juif qui travaille […]

  • 20 décembre 2007 · Paul Proulx

    Pour qui sonne le glas?

    Pour qui sonne le glas? Voilà une question que l’on ne se pose plus. La mort a perdu de sa solennité. Les rituels anciens sont remplacés par une courte cérémonie préparée à l'avenant. Ainsi désacralisée, la mort nous oblige à une tâche dont il faut s'acquitter le plus rapidement possible. Nous perdons de vue que […]

  • 20 décembre 2007 · Paul Proulx

    Romans québécois de 2007

    La cuvée romanesque 2007 n’est pas pire ou meilleure que les années précédentes. Notre littérature se distingue depuis peu par son ouverture sur la différence et l’ailleurs. En 2006, Myriam Beaudoin et Marc-André Wolf nous emmenaient chez les juifs. Judas de Tassia Trifiatis poursuit cette percée avec l’histoire d’amour d’une goya pour un juif hassidique. […]

  • 19 décembre 2007 · Paul Proulx

    Bienheureux les humbles de coeur

    « Bienheureux les humbles de coeur, le royaume des cieux est à eux. » Les snobinards n’ont qu’à aller se rhabiller. Éric-Emmanuel Schmitt a même incarné le « Verbum caro factum est » en marge de son film. Il s’est servi du personnage de Jésus, qui joue un rôle symbolique, pour accrocher son message au sermon des béatitudes. C’est […]

  • 16 décembre 2007 · Paul Proulx

    La Faillite de la réussite

    La réussite sociale s’est déniché des promoteurs immobiliers pour cacher la faillite humaine dans des paradis volés à l'agriculture. Le film nous transporte dans les rues d’un nouveau lotissement où, toutes semblables, les maisons cossues alignent orgueilleusement leur faux air de châteaux médiévaux. Plusieurs ont compris que le dollar assure sa primauté aux dépens des […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives