Paul Proulx

You are browsing the archive for 2007 novembre.
  • 27 novembre 2007 · Paul Proulx

    Un homme de coeur

    Après sa mission au Rwanda, Roméo Dallaire s’est retrouvé dans un état de stress post-traumatique. Roger Spottiswoode montre l’horreur fratricide qui a conduit son héros chez la psychologue. Ce dernier s’est battu avec témérité pour protéger de la dérive une conjoncture envenimée par une colonisation belge pratiquée aux dépens de l’ethnie huttue. Le point de vue adopté […]

  • 23 novembre 2007 · Paul Proulx

    Le Spleen comme art de vivre

    L'amant habite la littérature et le cinéma comme un parasite souhaitable ou indésirable. Celui de Lady Chatterly suppléait à l'infirmité de son mari. David Herbert Lawrence croyait que « la santé de l'esprit passe par les couilles ». Ce à quoi Nietzsche a répondu que la femme était plutôt une énigme qu'elle tentait de résoudre pour son […]

  • 22 novembre 2007 · Paul Proulx

    Infantilisme paternel

    « Famille, je vous hais », a écrit André Gide. Dans son sillon, Michel Tremblay débusque les vérités tapies derrière les buissons du mensonge. Sa pièce ne joue pas dans les nuances populistes, pas plus qu'elle ne copie l'humour des Belles-Soeurs. Les « ricaneux », apportez vos kleenex, ils seront plus utiles. Le Vrai Monde […]

  • 21 novembre 2007 · Paul Proulx

    Les Retrouvailles de Kirsten Sheridan

    August Rush rappelle Les Retrouvailles de Claire Lamarche. Pour son film, Kirsten Sheridan s’est inspirée du cas pathétique d’un enfant d’onze ans, arraché à ses parents dès la naissance pour sauver l’honneur familial. Le héros, à l’instar de Ma Tante Aline, refuse de meubler les institutions qui suppléent à l’absence de filiation. Evan Taylor fuit […]

  • 18 novembre 2007 · Paul Proulx

    Tuer pour ne pas mourir

    Simon Girard s'est servi du monde de la boxe comme allégorie à la quête de son héroïne. Jeune femme de 20 ans, victime d'inceste, fuyant l'atmosphère malsaine de sa famille, elle joint le rang des strip-teaseuses pour ensuite abandonner l'effeuillage en faveur du ring. Cet exutoire fournit un canal propice à sa révolte. Seule au […]

  • 16 novembre 2007 · Paul Proulx

    Le Sens des responsabilités au masculin

    La photo de Maxime-Olivier Moutier ne rend pas justice à ce qu'il est. Je ne le connais pas, mais, pour l'avoir vu à la télévision, je dois dire que cet écrivain inspire davantage la convivialité. Qualité qui semble d'ailleurs le caractériser. Quand je lis ses oeuvres, je soupçonne qu'autrui forme le centre de ses préoccupations. […]

  • 13 novembre 2007 · Paul Proulx

    La Catastrophe comme spectacle

    C'est un film pour adolescents qui aiment les sports extrêmes. Fous de vitesse et d'expériences périlleuses qui entraînent leur propre mort et aussi celle des autres comme nous l'avons observé la semaine dernière à l'île Perrot alors qu'un conducteur de 18 ans a fauché une fillette sur un terrain privé, les jeunes jouent avec leur […]

  • 13 novembre 2007 · Paul Proulx

    Mère manquante, fils délirant

    La détresse d'autrui nous rend mal à l'aise parce qu'elle nous place devant notre propre fragilité. Pour aller à l'encontre de cette réaction bien humaine, Craig Gillespie analyse le cas symptomatique d'un jeune homme orphelin de mère. Son héros Lars n'a pas connu la sienne, morte à sa naissance. Il s'en est suivi un repli […]

  • 8 novembre 2007 · Paul Proulx

    Le Mal de mère

    Au Salon du livre 2002, Marie-Sissi Labrèche ressemblait à un petit clown sympathique avec ses bas barrés de toutes les couleurs. Inconsciemment cherchait-elle à incarner Léa, l'héroïne de sa trilogie? Que cette dernière soit son alter ego m'indiffère. Ce qui compte, c'est qu'elle vient de prouver qu'elle a un talent indéniable pour l'écriture. C'est une […]

  • 7 novembre 2007 · Paul Proulx

    L’amour comme bien de consommation

    Alexandra Leclère présente des femmes dépendantes financièrement de leurs maris. Phénomène curieux alors que nous assistons en Occident depuis fort belle lurette à leur retour sur le marché du travail. La fille du héros tient même des propos jadis entendus de nos arrière-grands-pères en affirmant qu'elle n'a pas besoin d'étudier parce qu'elle est une fille. […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives