Paul Proulx

You are browsing the archive for 2007 juin.
  • 27 juin 2007 · Paul Proulx

    La Guerre des nouveaux barbares

    Ce film inspiré de l'oeuvre de Mariane Pearl traduit très peu ses préoccupations. L'essentiel de son témoignage a été occulté au profit de la mécanique d'enquête afin de retrouver son mari, un juif américain, correspondant du Wall Street Journal. Les fans d'intrigues policières l'apprécieront peut-être, mais ils seront déçus du fait que le réalisateur n'a […]

  • 25 juin 2007 · Paul Proulx

    La Force de vivre ou vivre de force

    La figure paternelle représente une énigme que l'auteur décortique avec une honnêteté décapante. Il descend de son socle ce père que nous devrions aimer. L'amour se transforme souvent en haine chez le rejeton qui se sent victime de son despotisme. Le narrateur le compare à tous ces pères du peuple, de Staline à Duplessis, qui […]

  • 21 juin 2007 · Paul Proulx

    Tuer son père pour vivre

    Avec Le Jour des corneilles, Jean-François Beauchemin renoue avec les contes d'antan, ceux qui jonglent avec la mort, comme Le Petit Chaperon rouge. Ces histoires qui ont baigné notre enfance ne sont pas aussi innocentes qu'il n'y paraît. Le roman prend racine au coeur d'une forêt qui suscite des frissons aussi terribles que jouissifs. Ce […]

  • 20 juin 2007 · Paul Proulx

    Plaidoyer sirupeux en faveur de la résilience

    Inspiré par le roman d'Anna Gavalda, Claude Berri illustre les bienfaits de la résilience pour des paumés en quête de leur voie. Pas drôle d'être l'un des esclaves de la cuisine dans un restaurant de renom (Guillaume Canet), de nettoyer les aires de travail (Audrey Tautou) d'un immeuble à bureaux ou de vendre des cartes […]

  • 17 juin 2007 · Paul Proulx

    L’enfer d’une rupture amoureuse

    Je suis content d'avoir lu ce roman trois ans après tout le monde. Pauvre Dompierre! On a « vargé » dessus injustement. On l'a accusé d'avoir écrit un roman misogyne. C'est tout le contraire. Il n'y a pas de haine contre la femme, et il ne la réduit pas non plus au rang d'objet sexuel […]

  • 14 juin 2007 · Paul Proulx

    Version moderne de la légende d’Icare

    Ce roman est une méditation sur la condition humaine au même titre que On The Road de Kerouac. Les deux oeuvres déroulent leur long ruban d'asphalte pour laisser passer le cortège de nos malheurs, voire de nos bonheurs si nous considérons qu'une quête de soi est un rosier rempli d'épines. Question de point de vue. […]

  • 13 juin 2007 · Paul Proulx

    De la beauté des supermarchés à la beauté du coeur

    Dans son roman Un petit pas pour l'homme, Stéphane Dompierre a décrit les cinq phases suivies par l'amoureux éconduit. Le réalisateur Sean Ellis a suivi le même schéma, sauf la première dans laquelle on tente de se prouver que l'on peut encore plaire. Le héros du film vit toutes les transes de chacune des autres […]

  • 7 juin 2007 · Paul Proulx

    Romans québécois

    Dans la foulée des chroniqueurs, voici quelques romans québécois de 2007 pour l'été. Animaux Chassay, Jean-François. Laisse (Modèle à suivre : le chien) Saint-Aubin, Francine. Le Silence des Grands-Jardins. (Caribous de Charlevoix) Campagne : Plomer, Michèle. Jardin sablier. (Faire un jardin) Culture haïtienne : Dominique, Jan J. La Célestine. (Femmes haïtiennes) Enfant : Doyon, Paule […]

  • 3 juin 2007 · Paul Proulx

    Retrouver la bestialité en nous

    J.-F. Chassay s'est penché sur les relations entre maîtres et chiens. Toutes espèces confondues, qui, du maître ou de la bête, est le dominant? Les anthropomorphistes seront déçus. Il s'agit de vrais chiens qui affichent leurs crocs et leur libido. Le journal lu, on part avec sa bête. On y rencontre un doberman et un […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives