Paul Proulx

You are browsing the archive for 2007 mai.
  • 30 mai 2007 · Paul Proulx

    L’enfer des bonnes intentions

    Quelques-uns ont quitté la salle de cinéma après quelques minutes de projection. Je comprends que l'ambiance de ce film d'intériorité ait dérouté ces spectateurs en quête de glamour. C'est sous le signe de la simplicité volontaire que se déroulent les péripéties qui affineront l'authenticité du héros, un avocat en rupture de ban avec une profession […]

  • 28 mai 2007 · Paul Proulx

    Version bourguignonne de Virginie

    Si le look rappelle Nelligan, Stéphane Bourguignon sonde aussi le coeur des mers inconnues, en l'occurrence, un bled de l'Idaho. Enfoui dans un corridor entre les montagnes, le village résiste aux désirs charnels. Les mormons réussissent à tenir la sexualité en suspicion dans un microcosme agricole qui rappelle le Québec d'avant 1960. Mais ils ne […]

  • 24 mai 2007 · Paul Proulx

    Le quatrième Commandement de Dieu

    Quand Serge Lama chante « Je suis malade », il nous renvoie aux « Quatre cents coups » de François Truffault. Ces artistes plongent dans l'univers des bonnes familles, inconscientes du sort qu'elles réservent à leur(s) enfant(s). Premières artisanes de leur vague à l'âme, elles sont toujours surprises d'apprendre la conduite déviante du rejeton rejeté […]

  • 23 mai 2007 · Paul Proulx

    La différence chez les enfants

    Dans Le Pont de la louve, Jean-François Beauchemin évoque les angoisses d'une fillette aux oreilles en choux-fleurs. Cette enfant de six ans refuse sa particularité physique. Les poils de carotte, les lunettes épaisses, les dents de castor, les éphélides, les angiomes et l'obésité sont autant d'éléments qui empoisonnent l'existence des enfants. Répondre à la norme […]

  • 17 mai 2007 · Paul Proulx

    Montréal, jadis capitale du Canada

    Le 25 avril 1849, le Parlement du Canada, situé à Montréal, est incendié par des Orangistes alors que le Gouvernement s'apprête à voter des indemnités à la population lésée par les combats menés contre les Patriotes qui réclamaient l'indépendance du pays à l'instar des Américains devenus souverains en 1802. Curieusement, c'est le chef des pompiers, […]

  • 16 mai 2007 · Paul Proulx

    La Ribouldingue, prise 2

    Ubu roi est un chef-d'oeuvre qui, depuis 1896, est joué un peu partout dans la francophonie. Dommage que cette pièce n'ait pu auréoler son auteur. Emporté par la tuberculose, il est décédé à 34 ans dans l'indifférence totale. On peut le comprendre parce qu'Alfred Jarry renouvelait les lois de la dramaturgie de l'époque. Il faisait […]

  • 10 mai 2007 · Paul Proulx

    Voyager pour combler son vide intérieur

    Un jeune écrivain québécois arrive au Portugal en provenance d'Irlande. Ce n'est qu'une escale avant de se rendre en Inde. Ce voyage coïncide avec la révolution islamique qui a chassé le shah d'Iran. Cette situation l'embête puisqu'il avait prévu traverser ce pays pour atteindre sa destination. Ce roman n'illustre pas l'adage qui veut que les […]

  • 9 mai 2007 · Paul Proulx

    Tu m’aimes-tu ?

    Le samedi soir, au Rendez-vous de St-Léonard, mieux vaut arriver tôt pour garer sa voiture. Ce bar, destiné aux soi-disant gens seuls, ouvre ses portes de bonne heure. Il faut comprendre que ceux qui s'y rendent ne sont plus à l'âge de se coucher à l'heure que les coqs se lèvent. Ils se rassemblent sur […]

  • 6 mai 2007 · Paul Proulx

    Comment détruire un être humain

    Ce film morbide décrit le cheminement de Conrad, un homme défaitiste. La génétique a contribué à son malheur, surtout dans une société qui voyait l'épilepsie comme une maladie mentale. Le héros a réussi quand même à se marier parce que sa partenaire, qui ne l'aimait pas, s'est retrouvée enceinte avant le mariage. Pas de divorce […]

  • 5 mai 2007 · Paul Proulx

    La Mère monoparentale, une femme sacrifiée

    L'héroïne est une jeune femme de 17 ans, devenue enceinte lors d'une surprise-partie de l'halloween. Dans une atmosphère enfumée et au son de Purple Haze, Nastassia s'est endormie pour se réveiller le lendemain avec une note écrite dans la paume de la main par le géniteur fugitif : « Excuse me while I kiss the […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives