Paul Proulx

You are browsing the archive for 2006 décembre.
  • 31 décembre 2006 · Paul Proulx

    La vie culturelle à L’Assomption

    Quand on lit les chroniques, on croirait qu'elles ne sont destinées qu'aux Plateauïdes. Hors de ce quartier, point de culture. Que se passe-t-il à Varennes, Longueuil, Boucherville, Terrebonne, St-Jérôme, Joliette, l'Assomption, toutes des villes à une demi-heure et moins de chez moi qui habite Montréal, dont le centre-ville est à 40 minutes en voiture sans […]

  • 29 décembre 2006 · Paul Proulx

    L’Homme bionique

    En 1980, le plein emploi caractérisait Baie-Comeau. On y vivait entourés d'une nature généreuse sillonnée en tous sens par les motoneiges, les motocyclettes et les VTT. Ben-Hur aurait troqué son char pour ces engins pétaradants, presque obligatoires dans une région à peine quadrillée par des routes carrossables. Si la géographie et la mécanique s'imposent comme […]

  • 27 décembre 2006 · Paul Proulx

    Je l’aime à mourir

    Shakespeare a stigmatisé en son temps une réalité qui n'est pas à la veille de mourir. Seul l'Occident permet aux jeunes de s'aimer librement. Et encore ! Que l'on se rappelle de l'amour d'une musulmane et d'un chrétien, abattus froidement à Sarajevo. Il n'y a pas que les amours interethniques qui soulèvent la réprobation. Comme […]

  • 25 décembre 2006 · Paul Proulx

    La Mort de Dieu

    Si l'Église a hérité de la mission du Christ, il faut dire qu'elle a failli à sa tâche. Après deux mille ans de christianisme, comment se fait-il que l'existence humaine pose de plus en plus de questions à ceux qui vivent dans un espace marqué par son influence. A-t-on tait l'essentiel pour que tant de […]

  • 21 décembre 2006 · Paul Proulx

    Fiat Mulier

    On constate que la femme occidentale a amélioré son statut, mais elle n'a pas encore gagné la guerre. Il faut encore des centres pour venir en aide aux femmes battues. La lutte pour sa reconnaissance remonte peut-être au Moyen Âge. C'est grâce à certains théologiens dominicains comme Albert le Grand et Thomas d'Aquin qu'elles ont […]

  • 18 décembre 2006 · Paul Proulx

    Une enfance aux crêpages de chignons

    Avec cette oeuvre, Michel Tremblay se délecte de sa petite enfance heureuse au sein d'une famille montréalaise des années 40. Il évoque avec magie un monde pas si lointain, qui répond aux normes standards de la famille francophone québécoise. Des familles nombreuses, catholiques, conviviales et dignes dans leur pauvreté. Madame Tremblay sait rendre son monde […]

  • 18 décembre 2006 · Paul Proulx

    Les femmes de Michel Tremblay

    Le 16 décembre, la troupe qui joue Bonbons assortis s'est arrêtée à St-Jérôme. Soirée mémorable si l'on se fie aux réactions de la salle composée aux trois quarts de gens de plus de 50 ans. La nostalgie des années 40 y est pour quelque chose. La pièce, tirée d'un récit de Michel Tremblay sur son […]

  • 16 décembre 2006 · Paul Proulx

    La Déroute française de 1940

    Quand les Nazis ont envahi la France en 1940, les gens fuyaient vers la campagne où ils formaient de longues colonnes sur les routes. Ces hordes humaines ont été décrites par St-Exupéry dans Pilote de guerre et par François Boyer dans Jeux interdits. Comme on ne s'attaquait pas à la population civile, plusieurs revinrent et […]

  • 13 décembre 2006 · Paul Proulx

    Se venger d’une lesbienne

    Alain Raimbault est un immigrant français qui s'est établi à Halifax. Cette ville sert de toile de fond à son roman ancré dans le monde des arts. L'héroïne, une océanographe débarrassée d'un angiome grâce au laser, s'inscrit à des cours de dessin. Rejetée à cause de sa vilaine tache de vin, elle espère enfin nouer […]

  • 9 décembre 2006 · Paul Proulx

    Le Requiem de Neptune

    Le deuil est un sujet tabou, surtout depuis que l'on se débarrasse du cadavre en toute vitesse. Cette réalité évacuée, il reste les vendeurs de granules qui promettent la vie éternelle. Mais, dans les sociétés qui se nourrissent encore de leurs racines, la mère représente la figure la plus forte, celle sur laquelle on s'aligne […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Paul Proulx

Catégories

Archives