Classic Albums Live : Led Zeppelin IV

8 avril 2012 16h18 · Normand Parisien

À propos l'article Voir Classic Albums Live Series: Led Zeppelin IV

 

Le groupe-hommage Classic Albums Live nous offrait Led Zeppelin IV au Théâtre Hector-Charland. Je trouvais préférable d’assister à un spectacle offert localement plutôt que d’aller à Montréal avec les frais que cela impliquait : plein d’essence, billets de métro et aussi ce fléau montréalais du ticket (contravention). C’est à pied que je me suis rendu à cette salle de spectacle qui, à ma grande surprise, était bien remplie pour cette occasion. Ils étaient 7 artistes sur la scène et ils nous ont offert un très bon spectacle pendant près de 2 h 45, en incluant l’entracte. De nombreuses guitares, des tambours et aussi un clavier formaient l’essentiel des instruments utilisés. Pas de déguisements: ils étaient tous vêtus de noir.

 

Dès notre arrivée, la scène était plongée dans une brume éclairée par les projecteurs ce qui produisait un bel effet visuel. Malgré l’utilisation de projecteurs couleur, ce n’est pas cet éclairage qui était le point fort du spectacle, mais plutôt le chant et la musique qui étaient d’une intensité sonore  juste correcte. Un petit effort de présentation bilingue a été bien apprécié du public. C’est le « drummer » qui s’est chargé de cette tâche et je dois signaler que c’est lui qui a eu le plus d’interaction avec le public. Il a aussi fait preuve de beaucoup d’humour tout au long du spectacle. C’est étonnant de la part d’un musicien qui est normalement situé à l’arrière du groupe. Des solos de guitare et de tambour ont aussi été très appréciés du public

 

La 1re partie du spectacle était une reprise d’un spectacle de Led Zeppelin présenté comme ils l’affirment: «note for note-cut for cut». La 2e partie suivait l’entracte et nous présentait une succession de chansons à succès de ce groupe. Je les connaissais presque toutes à l’exception d’une, probablement comme le reste de l’assistance. Un autre groupe-hommage TarkusLive nous avait présenté quelques semaines plus tôt un spectacle du groupe Emerson Lake and Palmer mais sans attirer autant de spectateurs. Leur genre musical était plus instrumental et les grands succès plus rares, ce qui m’avait laissé une impression plus mitigée à propos de leur spectacle. Cette fois Led Zeppelin IV a réellement charmé le public. Aucun incident à signaler: pas de fusillades comme à Toronto et London (Young Jeezy/hip-hop). Les activités culturelles en région offrent aussi des avantages.

Ajouter un commentaire

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Normand Parisien

Catégories