Avant que mon coeur bascule

2 avril 2013 19h12 · Hélène Lajeunesse

À propos l'article Voir Avant que mon coeur bascule sera présenté au festival de Rotterdam

Film de Sébastien Rose.  Ce film n`était pas pour moi. Je m`empresse de l`écrire car  peut-être que d`autres cinéphiles y verront l`étincelle que moi je n`ai pas vue. L`ado rebelle qui a fait du stop assiste impuissante à la mort du bon samaritain qui l`avait fait monter et qui avait même poussé la gentillesse jusqu`à lui faire un brin de jasette.  Son premier réflexe: se sauver et plus tard rapporter le porte-monnaie à la veuve désemparée. Au travers tout ça, il y a les deux copains de la jeune fille qui ne m`ont pas particulièrement été sympathiques dès le départ avec leur violence et leur mal de vivre. Ce film est sombre dans tous les sens du mot sombre, les personnages sont sombres, le scénario présente à peine une lueur d`espoir, encore faut-il  être très attentifs aux regards et aux silences. Je l`ai vu chez moi parce que je suis certaine qu`en salle je serais sortie avant la fin, j`ai eu l`impression d`étouffer du début à la fin. Ce commentaire est très personnel.  Je vous laisse le soin de vous faire votre propre idée après que vous l`aurez écouté.

Ajouter un commentaire

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Hélène Lajeunesse

Catégories

Archives