DANS L'INTIMITÉ DES ARTS copyright Alain Fortaich

You are browsing the archive for 2006 avril.
  • 26 avril 2006 · Alain Fortaich

    L’inquiétant silence

    "Son corps, tout autour, fabrique du silence, de la lenteur." (p.22) dit le narrateur du récit Anna à la lettre C. Moi ce silence, ça m'inquiète. Quoique Larry ne soit pas Michel, que Michel et Larry aient en commun d'être des Tremblay, ce silence qui entoure Larry Tremblay me dérange. Effectivement, puisque tous "les mots […]

  • 21 avril 2006 · Alain Fortaich

    Frauduleuse anecdote

    Dany Laferrière dans son livre de chroniques journalistiques Les années 80 dans ma vieille Ford écrit cette anecdote savoureuse; lisant une critique, il remarque que le journaliste lui a inventé un personnage. Il a beau fouiller sa mémoire, il ne sait vraiment pas d'où provient ce fantôme. Il offre même une prime à quiconque le […]

  • 16 avril 2006 · Alain Fortaich

    Une pièce en attire une autre

    Lorsque j'étais adolescent, si on avait le malheur de programmer une pièce de théâtre dans le cadre des sorties scolaires, je les fuyais. Molière n'évoquait chez moi que l'ennui, Shakespeare et sa mièvre Juliette n'avaient aucun répondant en moi qui n'avais pas encore les joues empourprées par le désir quoique certaines oeillades présageaient bientôt cet […]

  • 16 avril 2006 · Alain Fortaich

    Le palais des miroirs

    Comme au cinéma, le générique défile sur l'écran dans lequel un graffiteur, après l'avoir graffité, modifie un portrait de Andersen en fonction des lignes maîtresses que Lepage a entrepris d'explorer. Ainsi, le portrait sera affublé d'un coeur, d'un pénis en érection, d'une lunette noire et de cornes afin d'évoquer cette part "instinctive", sublimée par l'auteur […]

  • 10 avril 2006 · Alain Fortaich

    Le sacre du printemps

    Les Printemps de la danse est un événement incontournable de la scène montréalaise, c'est pourquoi encore cette année j'ai assisté à l'une, pour le moment, de leurs douze représentations; il faut bien le mentionner, chaque représentation nous faisant découvrir cinq chorégraphes sur une possibilité de dix. Cette programmation particulière nous permet notamment de découvrir la […]

  • 4 avril 2006 · Alain Fortaich

    Quand le sud vire au nord

    Sur la tablette de la bibliothèque, il y a une vieille figurine qui traîne là depuis des lustres. Elle appartenait à ma grand-mère; elle représente les fameux trois singes: paupières closes, oreilles bouchées et bouche cousue. "J'vas dire comme on dit, dans mon temps pis dans la vie, c'est ben comme ça qu'y faut se […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Alain Fortaich

Catégories