DANS L'INTIMITÉ DES ARTS copyright Alain Fortaich

You are browsing the archive for 2005 mai.
  • 28 mai 2005 · Alain Fortaich

    L’art d’être humaine

    Que Evelyne de la Chenelière s'adresse aux enfants dans cette production ne m'étonne pas. Déjà dans ces pièces précédentes, il y a cette facture toute personnelle d'écriture que l'on reconnaît chez elle : une certaine infantilisation du discours à travers les questionnements existentielles. Cette remarque n'est pas péjorative, croyez-moi, car cela donne plutôt un accent […]

  • 28 mai 2005 · Alain Fortaich

    Le théâtre à court de mots

    Quoique les comédiens, à juste titre, nous aient donné la frousse avec leurs revendications, ils monteront sur les planches, endosseront leurs personnages et nous visiterons divers univers. Bien sûr, il y a l'incontournable Robert Lepage avec le Projet Andersen dont je pressens des supplémentaires; il y a le classique michel tremblay dont le nom est […]

  • 26 mai 2005 · Alain Fortaich

    La poévie disait Guillevic !

    La poésie m'a été révélée par Saint-Denys Garneau qui la vivait tel un oiseau frémissant au creux de sa cage d'os. Anne Hébert, sa cousine, les polissait, ces os. Elle avait pour eux des soins attentifs, disait-elle. Ainsi, l'un comme l'autre, comme si l'on assistait à leur relecture de la lettre du voyant de Rimbaud, […]

  • 6 mai 2005 · Alain Fortaich

    Le poids de Dieu !

    J'étais assis dans l'amphithéâtre, il était là derrière son micro à nous lire ces passions pour nos livres préférés : certains appréciaient le Petit Prince, d'autre le petit Robert ce qui le faisait sourire. Quinze semaines à nous apprendre une méthodologie des études littéraires, à partager sa passion, à nous faire aimer les textes, les […]

  • 6 mai 2005 · Alain Fortaich

    Donnez un livre, donnez des vies

    Il y a eu les bandes dessinées, bien sûr. Tintin enquêtant sur le mystère de la crise de foi d'Obélix qui envisageait d'un mauvais oeil le futé Grimmy avec son ventre rond de Milou. Mais c'est étrange. Je ne me souviens plus du nom de l'auteur dont le livre a fait émerger en moi le […]

  • 2 mai 2005 · Alain Fortaich

    Petit crime de circonstance !

    Je suis peu familier avec l'univers du roman policier si ce n'est quelques livres qui m'ont étonné. Non pas qu'il s'agisse d'une sous-classe de la littérature car certains de ces romans sont comme des cadavres bien ficelés. Je pense, par exemple, au roman de François Barcelo : "Cadavre" ou encore à celui que me référait […]

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Alain Fortaich

Catégories