DANS L'INTIMITÉ DES ARTS copyright Alain Fortaich

You are browsing the archive for 2004 octobre.
  • 27 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Le sculpteur de mots

    Il est toujours étrange d’aborder une oeuvre lorsque l’auteur a autant de notoriété. Vraiment, il est particulier d’aborder un livre, le seul qu’un homme ait écrit, et qui ait tant d’impact dans l’histoire de la littérature Québecoise. Le néophyte est timide, n’ose pas dire qu’il a peu accès aux tournures de ce langage tandis que […]

  • 27 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Petit pas de deux…

    Étrangement, c’est par le biais des maisons de la culture que j’ai été initié à la danse. Et c’est, fait encore plus étrange, suite à une représentation pour enfants lors de laquelle les chorégraphes sont venus expliquer leurs démarches et le langage des mouvements que j’ai cru y comprendre quelque chose. Depuis, je suis conquis. […]

  • 26 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Un peu de rêve ou d’espoir…

    Je me réjouis de constater que l’Homme de la Mancha aura une prolongation car bien peu de pièces de théâtre peuvent jouir d’une audience aussi nombreuse. Il est bien vrai qu’il y a Broue mais cela concerne un autre registre ; la performance des comédiens ayant pris le relais d’une pièce qui vieillit mal selon […]

  • 21 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Le pèlerin des mots…

    Il n’a l’air de rien, d’un type quelconque. Pourtant, c’est un requin. Oui,ce n’est pas un faucon quoiqu’il y l’oeil perçant mais bien un requin car ses textes ont du mordant! Il est venu sur scène, par hasard, accompagné par Ti cul Champagne qui pétait d’la broue. -M’en va vous raconter l’histoère du criquet migrateur […]

  • 21 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Vraiment un monologue…

    Peut-être est-ce parce que je suis un homme et peut-être est-ce parce que la génération à laquelle j’appartiens a été moins sujette à des restrictions sexuelles mais moi ces Monologues du vagin ne me font pas rire et je vais même jusqu’à me demander leurs utilités puisqu’il me semble que les femmes se sont désormais […]

  • 20 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Auster ou Ajar ?

    Je ne sais pourquoi mais ce livre m’a fait penser à Gros Calin d’Émile Ajar dans lequel un personnage partage sa vie avec un serpent nommé Gros-Calin. Probablement à cause de la solitude qui émane de ses deux personnages…. Oui, probablement est-ce cela. Deux personnages rejetés, dont l’on ne veut nulle part, dont l’on peut, […]

  • 19 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Bismuth et le placebo de l’autofiction

    Lorsque l’on a un tel nom, je craindrais, j’avoue, la critique, d’autant que le bismuth est, selon le dictionnaire, un métal facile à mettre en poudre. Mais nenni de Nadine Bismuth et de son livre. Vraiment, un auteur jaloux pourrait peut-être en rêver mais ce roman est d’une telle maitrise que l’on ne peut que […]

  • 15 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Des fleurs et Desjardins

    Desjardins, je l’ai rencontré il y a quelques années à la télé communautaire. Car il s’agit bien d’une rencontre. Il faisait la promotion de son microsillon Les Derniers humains. Il chantait Akinisi, je crois. La mémoire oublie mais l’émotion, quant à elle, demeure, alors je vous fais part de la mémoire de mon émotion, c’est […]

  • 15 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Un livre et la misère…

    Lorsque l’on sait que la majorité des auteurs au Québec vivent sous le seuil de la pauvreté, en d’autres termes lorsque l’on sait que 9% des auteurs vivent de leur plume tandis que les autres 91% vivent surtout d’air, d’admiration, et qu’ils sont parfois même enviés parce qu’ils ont accepté de vivre pauvres et libres […]

  • 13 octobre 2004 · Alain Fortaich

    Wait a minute…

    J’étais assis paisiblement devant le téléviseur. C’était à la fin des années 70 ou plutôt au début, oui, c’est cela, au début des années 80. J’ai ouvert la télévision. La dramatique : Les enfants d’Atlanta (relatant l’enlèvements d’enfants abusés sexuellement et leur meurtre) se terminait lorsque cette voix triste a commencé a envahir le salon. […]

Page 1 sur 212

Branchez-vous

Pour vous connecter veuillez d'abord vous identifier.

Alain Fortaich

Catégories